Aller au contenu
Accueil » Bien vivre à lespignan » Histoire et Patrimoine

Histoire et Patrimoine

Histoire Lespignan

Des fouilles récentes confirment la présence de groupes humains il y a plus de quatre mille ans. L’époque gallo-romaine nous a laissé de nombreuses traces de « villae », la plus connue étant celle de « Vivios » surplombant une anse de la Méditerranée.

Au début du XIIIe siècle, la croisade contre les « hérétiques » offrira Lespignan à un compagnon de Simon de Montfort : Lambert de Thury. Par héritage, des familles proches de la royauté se succédèrent à la tête de la seigneurie.

En 1379, le Roi Charles V utilise son droit de « prélation » (droit d’option perpétuelle) et offre « franchises, usages et coutumes » à Lespignan qui devient une communauté. Il faut attendre l’année 1500 pour que le village ait son propre Seigneur, en « paréage » (partage) avec le roi, issu d’une famille Biterroise de gens de robe.

Des phénomènes géologiques naturels agrandissent le territoire et provoquent des conflits d’intérêts avec les communautés voisines. L’absence d’héritier mâle entraîne la succession de plusieurs familles à la tête du village.

Au XIXe siècle la prospérité de la vigne accélère le développement du village où l’on peut voir de belles maisons de maître avec leurs magnifiques façades.

Place Du Roc

Belvédère de Lespignan

Les éléments de patrimoine

Eglise paroissiale St Pierre-aux-liens

Aucun document ne permet à ce jour de fixer la date de sa construction. Datant probablement du XIII-XIV° siècle (calice du XVII°) Elle est de style gothique voûtée en pierre. Dans le chœur, on trouve trois hautes fenêtres à deux compartiments surmontées d’un réseau de beaux trèfles. Vers la fin du XVI° siècle, on l’agrémente d’un clocher et on allonge la nef. Au XIXe siècle, deux cloches neuves sont installées dans le clocher. Dans le cœur, on met en place une copie en plâtre du Retable de St Nazaire de Béziers et de ses quatre évangélistes. La statue de la Vierge dite « Notre Dame du Caylar » qui se trouvait précédemment dans la Chapelle des Pénitents (route de Fleury), est installée dans l’église paroissiale. Elle est classée aux monuments historiques en 1964 au titre d’objet. Restaurée en 1998, on y célèbre toujours les messes et offices religieux.

Eglise Paroissiale St Pierre Aux Liens
Chap St Pierre 1

Eglise St Pierre dite "Chapelle du cimetière"

Dédiée à l’apôtre St Pierre

Située hors du village et protégeant le cimetière de sa masse, la première église Saint Pierre a probablement une très longue histoire. Elle daterait du IX° siècle. Cette église est formée d’une nef unique à trois travées à laquelle font suite un chœur et un sanctuaire. Le chevet, à cinq pans, est voûté de pierres ainsi que le chœur. Les murs extérieurs sont couronnés d’un cordon de billettes. Cette église, est inscrite sur l’inventaire supplémentaire des monuments historiques. En 2011 le conseil municipal décide d’entreprendre les travaux de restauration nécessaires à la sauvegarde de ce patrimoine.

La tour du château

Seul vestige visible des deux tours du château féodal qui dominait le village d’où son propriétaire le Duc de Fleury pouvait surveiller la plaine et apercevoir la plaine de l’Aude, Pérignan (ancien nom de Fleury d’Aude) et Narbonne.

Lors du siège de Lespignan en 1632, l’artillerie de Louis XIII ouvre une brèche dans les remparts qui est devenue aujourd’hui la route de Béziers.

CPA France 34 Hérault Lespignan
305067 Francais Edifice Blocs Calcaires Pouvant Provenir Moins Partie Aqueduc Antique Route Vivios Lespignan Herault

Site Romain de Vivios

La villa gallo-romaine découverte lors des fouilles de Vivios (engagées par l’Abbé GIRY en 1970) témoigne de la présence des Romains. Elle est classée aux monuments historiques au titre des vestiges depuis 1993. Le palais présent sur ce site formait une anse avec la mer où accostait à cette époque la flottille romaine. Le nom du propriétaire, le gouverneur Lespinus, pourrait être à l’origine du nom de Lespignan.

Moulin de Mauriçou

Moulin baptisé Mauriçou en hommage à son ancien propriétaire qui en fait don à la commune en 2009 qui fût en partie restauré par l'association des Amis de Lespignan.

On peut également apercevoir le moulin depuis l’autoroute « La Languedocienne » en direction de Montpellier.

Moulin Ailes

Localisation des éléments de patrimoine

Mettre gps

Search
Generic filters
Saisissez votre recherche ci-dessus et appuyez sur la touche "Entrée"